La nouvelle Corvette C7 ZR1

Vendue depuis 2013, la Corvette C7 vient d’être présentée dans une nouvelle version: la ZR1. La marque américaine a décidé de faire un énorme bond en avant : 755 chevaux pour 969 Nm de couple sur les roues arrières et un léger restylage…

Un nouveau style

En devenant ZR1, la Corvette C7 arbore un look plus sportif. Le pare-choc avant gagne d’imposantes aérations tandis que le capot arbore désormais un look rafraîchi. Notons aussi également des ouïes latérales plus grandes encore, une lame avant proéminente, des ailes élargies et un aileron qui semble tout droit inspiré des Corvette C7R de course.

Jamais une Corvette n’avait été aussi loin esthétiquement et mécaniquement. Rien n’a été laissé au hasard.

Sous le capot, on retrouve un gros V8 suralimenté de 6,2 litres (LT5) développant 755 chevaux et 969 Newton-mètre de couple. Ces chiffres sont impressionnants quand on sait qu’il s’agit d’une propulsion avec boîte mécanique à sept rapports…

Cependant, Chevrolet proposera pour la première fois une boîte automatique à 8 rapports sur sa ZR1. Si les performances théoriques n’ont pas encore été annoncées, on peut imaginer volontiers un 0 à 100 en un peu plus de 3 secondes. Elle atteindrait 337 km/h en vitesse de pointe. Peu être un peu plus avec le pack optionnel ZTK comprenant un gros aileron et une lame avant qui génère jusqu’à 430 kg d’appui à haute vitesse.

Une Corvette moins américaine?

Auparavant très brut et sommaire, l’intérieur des Corvette est désormais dans la moyenne. Les finitions sont soignés, des cuirs de très bonne facture et une planche de bord sportive.

Pour vous l’offrir, il faudra compter près de 110 000 € (120 000 $ aux US).

Mais c’est toujours mieux qu’une Nissan GTR non?

Conclusion Foire de Bordeaux 2017 !

Conclusion de l’Exposition « Route 66 » à la Foire Internationale de Bordeaux Édition 2017

Comme expliqué dans l’article du 20 Mai, vous avez pu découvrir notre Corvette Sting Ray de 1965 dans l’exposition « Route 66 » de la Foire Internationale de Bordeaux. Nous tenions à vous faire partager différentes photos de la voiture mise en scène devant le Blue Motel et tenions à remercier chaleureusement toute l’équipe de l’organisation pour leur professionnalisme et leur gentillesse.

Foire Internationale de Bordeaux 2017

Crédit Photo: Alexandre et Artistes Associés

La Corvette Coupé Z06 Sting Ray de 1963

Aujourd’hui, un zoom sur l’Histoire de la Corvette Coupé Z06 Sting Ray de 1963!

La Corvette Coupé Z06 Sting Ray de 1963
La Corvette Coupé Z06

Les débuts

Peter Brock, le co-designer de la Sting Ray, expliquait dans son ouvrage de 2013 que Harley Earl et Bill Mitchell ont eu tous les deux une vision différente de ce que devait être la deuxième génération de Corvette. Dès 1955, Harley Earl avait fait plancher ses stylistes sur cette C2; mais les mauvais chiffres de vente de la génération précédente et le regard indifférent de GM pour la Corvette eurent raison de ses concepts multiples…

Harley Earl croyait dur comme fer au potentiel de la Corvette, tant en termes de marché que de performances et, tout en préparant sa propre retraite il réussi à faire adopter un projet de Corvette SS de course qui aura des effets durables sur le véhicule. Malheureusement, ce modèle développé à la hâte connut de nombreux déboires sur le Circuit de Sebring au début de l’année 1957. La SS fut interdite de course pour toujours.

La lourde tache de perpétuer le style de la Corvette échut au successeur d’Harley Earl, Bill Mitchell, qui ne perdit pas de temps pour le reprendre à son compte. Du retour du salon automobile Italien de Turin, il montra dans un de ses studios de recherche à un groupe de designers une multitude de photos qu’il avait prises de modèles d’exposition et de prétendants au record de vitesse. Pete Brock était présent, et il se souvint du cahier des charges dans Corvette Stingray: Mitchell avait déclaré au groupe présent: « Je veux que cette forme soit en complète rupture avec tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent ». Ce qui signifiait, comme se le rappela Brock, « PLUS D’AILERONS! ».

 

Je veux que cette forme soit en complète rupture avec tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent

Bill Mitchell

Les concepts

Tandis que Brock et ses différents collègues dessinèrent des centaines de concepts, Zora Duntov et ses ingénieurs travaillèrent sur un nouveau châssis incorporant le moteur V8 de 327 cubic inches introduit en 1962, mais collant désormais véritablement à la route grâce à la première suspension arrière indépendante Chevrolet.

L’intégration de ce système sous l’extrémité arrière des plus stylées de la voiture nécessita l’utilisation d’un ressort arrière transversal, adaptation judicieuse qui concourait à une plus grande amélioration de la maniabilité du véhicule. Duntov avait également conçu une nouvelle transmission montée à l’arrière, un assemblage boîte-pont améliorant encore la tenue de route grâce à un meilleur équilibre. Mais ce système fut écarté pour des considérations tant de place que de coût.

Le style

L’une des caractéristiques les plus marquantes de cette voiture enthousiasmait tant Mitchell que Brock, mais faisait littéralement enrager Duntov. Mitchell avait longtemps admiré l’épine centrale proéminente du prototype aux lignes très fluides Type 57 de 1935 de Jean Bugatti. La voiture, fabriquée en Elektron (un alliage au magnésium très délicat et difficile à travailler NDLR) incorporait un joint replié pour l’étanchéité des larges panneaux du toit assemblés par rivets. Mitchell souhaitait une variante plus légère de ce qu’il appelait un « Windsplit »(littéralement pour fendre le vent!). Lorsque Duntov l’aperçut, il en fut très déçu, affirmant qu’il rendrait la visibilité arrière très mauvaise. Un jour plus tard, après une jouxte verbale avec Mitchell avait démontré qu’avec ses stylistes, il exerçait davantage d’influence sur la direction que le véhément ingénieur…

logo Corvette

Inspiré du très beau livre « L’Art de la Corvette »

Notre Corvette 65 à la Foire Internationale de Bordeaux 2017

Une belle exposition à la Foire Internationale de Bordeaux 2017!

Il y a quelque temps déjà que notre président du Corvette Club D’Aquitaine nous a contacté car la Foire Internationale de Bordeaux recherchait des voitures pour leur expo « Route 66 ».

Notre modèle convenait parfaitement car, étant de 1965, elle rentrait dans les critères demandés. Vous la découvrirez dans une mise en scène typiquement américaine.

Elle sera présente à la Foire Internationale de Bordeaux du 20 au 28 Mai 2017.

N’hésitez pas à venir la voir et à poster vos commentaires 😉 !

Foire Internationale de Bordeaux 2017